Edito
  • 25 août 2016
  • - Commentaires fermés sur Le pouvoir de l’image, par Anne Brunet
  • -

Cette nouvelle livraison de Matuvu illustre à merveille le pouvoir fascinant de l’image qui réside dans ce qu’elle ne montre pas : le réel qui, lui, n’a pas d’image.

De l’étrangeté ressentie à la vision de nos propres selfies au meurtre engendré par la haine de l’altérité portée en soi, en passant par la tentative de Rembrandt, toute sa vie renouvelée, d’attraper la jouissance dans ses formidables autoportraits, le pouvoir de l’image se niche dans l’invisible.

L’image est donc trompeuse, comme le découvrirent Einstein et le Thaumaste de Pantagruel : saisie dans son vide et sa fulgurance, l’image inclut et voile l’invisible. Cet invisible même que le racisme et la haine provoqués – et accentués par l’autorité policière – à la vue du voile devenu attrape-regard d’une femme sur la plage de Cannes à la mi-août, ne veulent pas voir.