Edito

Edito
  • 27 octobre 2016
  • - Commentaires fermés sur Le pinceau sans maître, par Philippe Hellebois
  • -

Roger Caillois, dans son petit livre évoqué ici la semaine dernière, Méduse et Cie, fait une remarque, qui enchanta Lacan au point de lui servir de guide : « les tableaux des peintres [sont] comme la variété humaine des ailes de papillons » [1].